Filtrer

Affichage de 1–15 sur 32 résultats

  • rupture de stock

    Bastide Théière Fonte Astra Verte 1,2L

    48,90 Lire la suite
  • Bastide Théière fonte graphic ivoire 1,2L

  • rupture de stock

    Bastide Théière fonte octo tresse noire 1L

    48,90 Lire la suite
  • Bastide Théière fonte Zen grise 1,2L

  • Idaisy Théière fonte Kashmir noire 1,2L

  • Idaisy Théière fonte Picot rouge 1,2L

  • rupture de stock

    Sema Théière fonte haute lotus emeraude anse dorée 1L

    48,00 Lire la suite
  • Sema Théière fonte haute lotus noir anse dorée 1L

  • rupture de stock

    Sema Théière fonte haute lotus rouge anse dorée 1L

    48,00 Lire la suite
  • Sema Théière fonte haute lotus vert 1L

  • rupture de stock

    Sema Théière fonte haute vague verte 1L

    48,00 Lire la suite
  • Sema Théière fonte octo tresse grenat 1L

  • Sema théière fonte picot gris 0,50L

  • Sema Théière fonte plate sillon blanche 1L

  • Sema théière fonte plate sillon rouge 1,20L

Fabrication d’une théière en fonte

Les théières en fonte, bien différentes de la théière en porcelaine ou en céramique, existent depuis bien des années, ce sont avec elles que nos ancêtres préparaient leur thé, tisanes et infusions. Aujourd’hui, elles sont devenues un véritable accessoire que l’on peut trouver dans les cuisines des plus grands amateurs de thé. Leur fabrication ne contient pas moins de 64 étapes différentes. Il existe d’ailleurs deux procédés de fabrication pour ces théières : la méthode industrielle et celle artisanale.

Méthode industrielle

Même si vous pourriez au premier abord choisir une théière moins chère pour faire votre thé, sachez qu’elle est très probablement issue d’une fabrication industrielle. Cette méthode de fabrication utilisera principalement des moules faits de sable pour fabriquer un tetsubin (l’appellation d’origine de la théière en fonte japonaise). Ces moules présentent plusieurs avantages, ils sont en effet bien moins coûteux que ceux utilisés pour une fabrication artisanale et sont plus rapides à reproduire. Ils sont également utilisés beaucoup plus longtemps que les autres moules ce qui entraîne un motif qui va s’estomper et sera donc moins net et moins raffiné. C’est d’ailleurs pour cette raison que les fabricants de théière en fonte industrielle choisissent d’utiliser des motifs à l’apparence plus simple même si le résultat sur la théière dépendra de la place du modèle dans la chaîne de production.

Méthode artisanale

Donnant naissance à des théières plus belles et plus chères que leurs cousines industrielles, la méthode de fabrication artisanale est bien plus longue également. Elle demande à son artisan au moins 15 ans d’expérience et prendra plusieurs mois pour être achevée. Ce sont les théières les plus choisies par tous les amateurs de thé, en partie pour leur qualité.

Les moules utilisés pour cette méthode sont faits d’un mélange d’argile et de sable et leur nombre s’élève à quatre pour une seule théière. Il faudra effectivement un moule pour l’extérieur du tetsubin mais aussi pour son intérieur qui permettra de définir sa contenance, un autre pour le bec verseur et enfin un dernier pour son couvercle muni d’une poignée. L’anse de la théière est quant à elle fabriquée par un forgeron et sera ajoutée plus tard à la théière.

Les motifs réalisés à la main donneront également une apparence unique à chaque modèle de tetsubin.

Étapes de fabrication

La fabrication d’un tetsubin traditionnel demande un total de 64 étapes ! Cependant pour que vous puissiez en apprendre plus sur votre théière sans avoir mal à la tête, nous allons résumer les étapes principales de sa création une fois les moules formés.

Assemblage

Dès que les moules sont formés, les artisans vont commencer à créer les motifs extérieurs de la théière. En effet, il est bien plus simple de travailler une matière qui n’a pas encore eu le temps de sécher. Différents motifs peuvent être utilisés mais voici les motifs japonais parmi les plus typiques que vous trouverez le plus facilement :

  • Arare : Ce motif très typique de Nanbu s’ajuste en fonction de la taille de la théière. Réalisé avec une pointe en métal, le motif s’effacera très rapidement au fur et à mesure des utilisations du moule. C’est pour cette raison que la plupart des artisans produisant les meilleures théières en fonte décident de n’utiliser leur moule qu’une seule fois.
  • Hada : Il s’agit ici aussi d’un motif traditionnel. Ce dernier se concentre sur la moitié inférieure de la théière et bien qu’on puisse penser qu’il s’agisse simplement des traces du moule utilisé, il est en créé grâce à des grains de sable tamisés.
  • Dessins : Le dernier motif traditionnel le plus utilisé, ce motif utilise le plus souvent des dessins de fleurs, chevaux ou encore d’oiseaux. Il sera d’abord dessiné sur papier afin de réaliser un design cohérent et plus rapide à reproduire. Ce papier sera ensuite apposé sur le moule et l’artisan repassera sur ses traits avec une tige métallique.

Une fois les motifs gravés sur le moule de la partie extérieure, le moule intérieur (aussi appelé Nakago) est fixé en son centre grâce à une vis en métal. C’est lui qui va définir la contenance, la dimension et l’épaisseur de la future théière.

Le moule du bec verseur est quant à lui réalisé séparément et sera ensuite détruit si il est considéré comme trop complexe ou que sa dimension est trop longue pour être réutilisé.

Coulage

Une fois les différents moules assemblés, il est temps de passer au coulage de la fonte pour créer votre magnifique théière. Deux types de matériau peuvent être utilisés à cette étape : le fer normal qui présente tout de même un risque de craquage de la théière après démoulage et cuisson, et la limaille de fer. Dans tous les cas la fonte utilisée sera unique au fabricant du tetsubin.

Recuisson

Après son démoulage, chaque théière est recuite dans un feu de charbon de bois. L’utilisation de ce processus permet d’activer le fer coulé et ses propriétés qui changeront le goût de l’eau et donc du thé que vous verserez dans vos tasses.

Revêtement

En dernière étape de fabrication, juste avant l’ajout de l’anse, les théières sont recouvertes d’Urushi. Il s’agit d’une laque naturelle provenant de la sève d’un arbre du même nom et qui présente de nombreux avantages dans son utilisation. Ce revêtement permettra d’empêcher d’éventuelles fuites et d’ajouter une légère teinte à la théière. De plus l’Urushi agit comme un traitement qui empêchera la rouille de votre théière, lui offrant une plus grande durabilité.

Utilisation d’une théière en fonte

Toutes nos théières sont munies d’un infuseur intégré qui vous permettra de réaliser directement le meilleur thé possible. C’est pour cette raison que l’utilisation de votre tetsubin se concentrera uniquement sur la préparation du thé : il n’est pas conçu pour remplacer une bouilloire.

Vous venez d’acheter votre première théière en fonte et vous demandez comment réaliser votre thé préféré avec votre nouvelle possession ? Par de soucis, nous sommes là pour vous guider.

Première utilisation

Si vous venez tout juste d’acheter votre théière, sachez qu’il faudra commencer par remplir votre théière avec de l’eau bouillante puis la vider au bout d’une minute et en essuyer l’extérieur avec un chiffon sec, couvercle et poignée comprise. Ces trois étapes seront à répéter 4 fois au total avant de laisser sécher votre tetsubin pendant 30 minutes sans oublier d’en essuyer l’extérieur. Ce procédé permettra d’atténuer légèrement l’odeur qui apparaît à chaque première utilisation de théière en fonte. Mais rassurez vous, cette odeur disparaîtra complètement avec le temps !

Préparation du thé

Lors de l’utilisation de votre théière pour la préparation du thé plusieurs étapes sont à respecter. Après avoir choisi votre thé, il vous faudra préchauffer votre théière. Mais attention ! Les théières en fonte ne se placent jamais directement sur le feu, il existe des méthodes spécifiques pour les préchauffer :

  • Faites bouillir de l’eau dans une bouilloire et versez la dans votre théière avant de vider cette dernière. Cette technique permet de réchauffer mais aussi de rincer votre tetsubin et s’utilise lorsque vous souhaiter préparer votre thé immédiatement.
  • La seconde méthode de préchauffage consiste en l’acquisition d’un chauffe théière. Il s’agit d’un support sur lequel vous placerez votre théière et dans lequel vous allumerez une bougie. La flamme de cette dernière permettra de maintenir une douce chaleur sur votre théière sans risquer de la voir se fendiller.

Une fois votre théière réchauffée, il est temps de préparer votre thé. La bonne dose pour une infusion parfaite est d’environ une cuillère pour 200 ml d’eau chaude, ce qui correspond à plus ou mois 5 cuillères pour une théière d’un litre. Le thé se place directement dans l’infuseur inclus avec votre théière. Vous pourrez ensuite faire bouillir séparément votre eau pour obtenir la température optimale en fonction de votre thé. Vous pouvez utiliser une bouilloire séparée pour aller plus vite en la mettant directement au dessus du feu.

Dès que votre eau est à bonne température, placez votre infuseur dans votre théière et versez l’eau chaude. Vous pouvez maintenant laisser infuser votre thé selon le temps indiqué sur son sachet. Grâce aux propriétés uniques de la fonte dans laquelle votre théière est fabriquée, vous pourrez alors profiter d’une infusion au goût unique dans votre tasse.

Nettoyage et rangement d’une théière en fonte

Pour assurer une longue vie à votre théière, sachez qu’il existe quelques règles à appliquer lors de son nettoyage. Voici un petit guide de ce processus qui garantira une longue durabilité à votre nouvel accessoire favori.

Pour nettoyer votre théière, commencez par la rincer à l’eau tiède, jamais à l’eau froide et toujours sans détergent ! Vous pouvez ensuite essuyer l’extérieur encore chaud de votre théière ainsi que son pot avec un chiffon doux. Lorsque vous lavez votre théière à l’éponge, n’utilisez jamais son côté abrasif. Celui-ci pourrait provoquer des risques de rouille, privilégiez plutôt un chiffon doux. Lorsque votre théière est bien rincée et essuyée, laissez la sécher à l’air libre sans son couvercle avant de la ranger.

Il est important de bien vider votre théière à chaque utilisation : si vous laissez du thé ou de l’eau à l’intérieur, vous risqueriez d’y retrouver des tâches et auréoles.

Rouille

Vous avez trouvé une théière en fonte rouillée dans une brocante ou avez négligé la vôtre qui a fini par se couvrir de rouille ? Pas de panique, nous savons que cela peut arriver et il existe une bien évidemment une solution. Voici quelques étapes qui vous permettront de nettoyer votre théière pour qu’elle redevienne comme neuve !

  • Frottez délicatement les tâches de rouille avec une petite brosse métallique.
  • Trempez votre théière dans un soda puissant comme du Coca-Cola, cette étape peut être très rapide (5 minutes) ou très longue ( toute une nuit) en fonction de l’ampleur de la rouille.
  • Rincez votre théière à l’eau tiède pour retirer le soda. Comme toujours, n’utilisez jamais d’eau froide sur votre théière !
  • Pour les tâches les plus tenaces, utilisez un nettoyant pour four puis enveloppez votre théière dans un sac plastique assez résistant et fermé à l’aide de ruban adhésif. Laissez reposer toute la nuit pour que le produit agisse efficacement.
  • Lavez votre théière à l’eau tiède afin de retirer le produit.
  • Essuyez votre théière avec un chiffon doux et propre.
  • Recouvrez votre tetsubin d’huile végétale pour le protéger à l’avenir. Essuyez le surplus avec un chiffon doux et laissez sécher avant de le ranger.