Guatemala – Huehuetenango – La Mochilita

4,50 18,00€/Kg

Ce blend de Caturra et de Bourbon Rouge possède une superbe rondeur et s’exprime sur des notes chocolatées et légèrement épicées. 100% traçable jusqu’à la ferme, avec une réelle portée sociale.

Effacer

Description

La Mochilita veut dire petit sac à dos. On pourrait penser que ce nom a été donné à ce lot pour faire honneur (en quelque sorte) aux acheteurs qui visitent les fermes de Maria Elena Vides, armés de leurs sacs, mais ce n’est pas le cas ! Non, ce nom a été donné pour faire honneur à la dimension sociale de l’entreprise de Maria, Vides58, qui se veut moteur de l’évolution sociétale de la région de Huehuetenango par l’intermédiaire de l’éducation faite aux enfants. Nous en reparlerons plus bas.

Ce café est un mélange de 2 variétés de caféiers : du Bourbon Rouge et du Caturra. Le Bourbon Rouge est cultivé à la ferme La Bolsa, et le Caturra est cultivé à la ferme El Rincon. Chaque variété ayant des contraintes spécifiques, il était important de les installer à l’endroit le plus opportun pour leur permettre de donner le meilleur d’elles-mêmes !

Le mélange des deux cafés se fait juste après la récolte, lorsqu’elles sont mises en bains d’eau pour fermentation. Cette dernière dure de 16 à 30 heures selon la météo, car les conditions peuvent être assez différentes d’un jour à l’autre. On peut atteindre les 35°C, c’est-à-dire une température qui accélère fortement le processus de fermentation.

Une fois torréfié, ce café présente un profil plutôt gourmand, légèrement frais / épicé grâce au Caturra, avec un corps ample, rond, et des notes chocolatées.

L’histoire de Vides58,

une entreprise qui cultive la passion et l’engagement social

Jorge Vides, fondateur de la ferme caféière La Bolsa

En 1958, Jorge Vides, le grand père de la famille, fonda la ferme La Bolsa, une plantation caféière localisée à La Libertad, dans le département de Huehuetenango.

Jorge était médecin à plein temps, travaillant du lundi au vendredi et voyageant dans tout le pays, de rendez-vous en rendez-vous. Le week-end, c’était à la culture du café qu’il s’adonnait.

Sa passion pour la santé l’amena à devenir directeur de l’Hôpital National de Huehuetenango, établissement qui porte aujourd’hui son nom.

Lorsque Jorge créa La Bolsa, la surface n’était que forêt. Il enleva une partie des arbres, en garda certains pour conserver un ombrage et une faune / flore présente, et planta des caféiers de variété Bourbon et Caturra.

Son sens humanitaire toujours présent l’amena à aller plus loin que la simple production de café : il fonda en 1980 une école au sein de la ferme, pour les enfants des salariés de la ferme et des communautés avoisinantes, avec l’autorisation du Ministère de l’Éducation guatémaltèque. Cette école est encore en fonctionnement à ce jour.

Les valeurs de cette entreprise caféière

« Nous sommes convaincus que, pour une relation commerciale saine et à long avec les torréfacteurs et les importateurs, il est primordial de proposer un café de qualité. Un café de qualité constante. Et bien sûr une grande passion pour le café !

Nous croyons en la transparence et la traçabilité du commerce réalisé, où les importateurs et les torréfacteurs bénéficient d’une réelle valeur ajoutée, favorisant une relation à long terme.

Nous croyons que les valeurs se transmettent de génération en génération.

Nous sommes convaincus qu’un développement durable pour les personnes et les communautés, et un travail correctement rémunéré, qualitatif et cohérent, sont les seuls moyens d’améliorer le niveau de vie. »

Les plantations sont gérées de manière durable, selon 3 piliers :

Société

La production est réalisée en relation avec les communautés, dans une logique de développement durable pour la région.

Agriculture

L’entreprise possède un agronomiste qui enseigne les bonnes pratiques agricoles durables et écologiquement responsables, selon les standards Rainforest®.

Environnement

Vides58 met un point d’orgue à travailler avec l’écosystème, et protégeant la vie animale et végétale, en utilisant l’eau avec parcimonie et en évitant la déforestation.

Enfants de l'école.

École

En 1980, Jorge Vides fonda une école élémentaire au sein de la ferme, pour éduquer les enfants des employés et des communautés avoisinantes.

D'autres enfants de l'école de la ferme de café.

Lutte contre le travail des enfants

En 2012, la ferme La Bolsa ouvrit ses portes à l’association Coffee Care, pour mettre en place un projet ayant pour objectif la réduction du travail des enfants dans toute la région, et l’amélioration des conditions de vies pour les cueilleurs et leurs familles, à travers la mise en place d’une garderie et d’ateliers à destination des enfants de 2 à 14 ans.

Qui se cache derrière Vides58 ?

Arturo Gabriel

Arturo Gabriel
responsable plantations depuis 1980

Aurelio Matias

Aurelio Matias
planteur depuis 2008

Renardo Ovalle

Renardo Ovalle
commerce et relation client depuis 2001

Evaristo Guzman

Evaristo Guzman
responsable usine de transformation depuis 1980

Jacqueline De Ovalle

Jacqueline De Ovalle
Q Grader depuis 2007

Timoteo Constanza

Timoteo Constanza
enseignant à l’école de la ferme La Bolsa depuis 2011

Mercedes Jimenez

Mercedes Jimenez
directrices des opérations depuis 2007

Maria Elena Vides

Maria Elena Vides
directrice générale depuis 1990

Informations complémentaires

Poids1.02 kg
Origine

Guatemala

Région

Huehuetenango

Plantation / Coop. / Label

La Mochilita

Producteur

Vides 58

Variété(s)

Arabica bourbon rouge, Arabica Caturra

Altitude

Moyenne (1000m>1600m)

Process

Lavé

Grade

SHB EP

Durée moyenne de récolte

5 mois

Fin de récolte

Avril

Intensité du café

3/5

Méthode conseillée

Machine expresso automatique, Cafetière filtre, Cafetière à piston, Cafetière italienne, Machine expresso manuelle, Méthodes douces

Degré de torréfaction

Medium